Plemeno papillon

Malý kontinentálny španiel" má dve varianty: PAPILLON a PHALÉNE. Rozdiely sú iba v polohe uší: Papillon má stojace uši, Phaléne - pôvodná forma - ma na rozdiel od Papillona visiace, priliehajúce uši. V ostatnom výzore sú si identický.phalene

Už v 12. storočí boli trpazličí španieli obľúbený u urodzených dám na španielskom dvore. V 14. a 15. storočí nechýbali skoro na žiadnom európskom kráľovskom dvore. Kráľ Heinrich III. Francúzsky (1551-1589) bol jedným z prominentných milovníkov týchto psíkov. K ich milovníkom patrila aj rakúska cisárovná Mária Terézia a jej dcéra Mária Antoinetta. Trpazličí španieli sú zobrazovaní na mnohých obrazoch známych majstrov ako Tizian, Rubens alebo Jan Vemeer. papillonPočas francúzskej revolúcie boli však skoro vyhubení. Papillon so stojatými ušami vznikol až v 19. storočí prekrížením špica a čivavy. Jeho uši, ktoré vyzerajú ako otvorené krídla motýľa, prispeli k jeho pomenovaniu. Veľmi rýchlo sa stal obľúbeným, preto sa Phaléne, ktorý je inak označovaný ako "nočný motýľ" stal veľmi vzácnym. Papillon a Phaléne sú veľmi múdri psy a telesne odolní. Pri dobrej opatere sa môžu dožiť až 17 rokov.

Jeho oficiálne meno znie "Epagneul nain continental", čím sa jasne chce povedať, že tento malý pes by podľa zovňajšku mal byť skôr priradený k trpasličím špicom ako španielom. Podľa pôvodu je ale prvý malý španiel a spríbuznený s anglickým Kráľom Karolom. U nás sa už dávno presadilo označenie papillon a oficiálne meno sa objavuje nanajvýš v knihách chovu a vo výstavných katalógoch. Za papillona možno ale právom označiť iba druhy so vzpriamenými ušami. Ich predstavitelia majú veľké, hojne strapcovité uši, široko od seba vzdialené, takže obrys hlavy pripomína motýľa (PAPILLON), pričom veľké uši tvoria motýlie krídla. Ešte existuje iná, staršia obmena - PHALÉNE so spustenými ušami. Má ich mať vysoko nasadené, zreteľne nad výškou očí a v kľude majú tieto strapcovité uši visieť popri hlave. Phaléne je francúzske označovanie pre nočného motýľa (v protiklade k dennému motýľovi majú nočné motýle krídelká tesne pri tele). Podoba visiacich uší sa zdá byť tá staršia, v každom prípade na starých maľbách (Tizian, Rubens, Veronese) sú zobrazované bez výnimky malé dlhosrsté bielo-pestré psy s visiacimi ušami. Boli stálymi sprievodcami vznešených dám, ktorým ako zachytil kronikár, slúžili zvláštnym spôsobom: "...malé psíky dám chytali blchy a rôzny iný hmyz". Blchy boli aj v kráľovských rúchach a mať blchy nebola vôbec hanba! Ostrý predel medzi anglickým "Charles" a kontinentálnym Epagneuls nains sa ťahal dovtedy, ako sa tupý nos a vysokoklenutá lebka u španiela Kráľa Karola potiahli dopredu, predtým boli prechody od jedného plemena k druhému plynulé. Postupne sa tieto malé psy dostávali na kontinente do zabudnutia a až v druhej polovici 19. Storočia sa francúzsky a belgický milovníci opäť ujali a vyšľachtili. Na rozdiel od anglického s krátkym ňucháčom, mal kontinentálny malý španiel zúžený ňucháč.obraz Prvé papillony so vzpriamenými ušami sa vynorili krátko pred prelomom storočia, ale ani Strebel ani Beckman sa o nich nezmieňujú vo svojich kynologických dielach. Či sa "MOTÝLIE UŠI" objavili spontánne a či ich chovatelia docielili skrížením s inými plemenami so vzpriamenými ušami, sa dnes nedá zistiť. V každom prípade papillony boli stále viac obľúbené a časom skoro úplne vytlačili phaléne. Dlhý čas prebiehal chov variet krížom-krážom a výsledkom bolo, že vzniklo veľa miešaných foriem (papillony s nedostatočne vzpriamenými ušami, phalény s visiacimi, nabok odstávajúcimi ušami). Dnes sa razí tendencia prísne od seba tieto formy odlišovať. To má ale za následok, že sa menej obľúbené phalény stali postupne raritou a už ich na veľkých výstavách sotva vystavujú. Treba sa obávať, že phalény by mohli v ďalších rokoch úplne zaniknúť, ak sa ich neujme niekoľko náruživých chovateľov. Nebude ľahké vybudovať čistokrvné rody phalen. Príliš dlho sa krížilo jedno cez druhé a pri malom počte šteniat na vrh sú selekčné možnosti veľmi obmedzené. Bolo by ale poľutovaniahodné, keby sa táto stará forma kontinentálneho malého španiela načisto stratila z dohľadu. Papillony patria dnes k najmenším plemenám psov, najmenšie vážia iba 1,5kg, najťažšie nie viac ako 5kg. Sú teda podstatne ľahšie ako ich anglický vzdialení príbuzní s hmotnosťou 4,5 - 8,2kg. Primerane k telesnej veľkosti je počet šteniat na vrh veľmi malý, priemer je 2,4 šteniat na vrh. Avšak sú, ako väčšina malých psov skutočne dlhoveké a pri dobrom zdraví sa dožívajú veku 16 a viac rokov.

moppa1moppa2

(Hans Räber - Encyklopédia plemien psov)

 


Štandard plemena v jazyku krajiny pôvodu

Standard FCI N° 77 / 06.04.1998 / F

 

EPAGNEUL NAIN CONTINENTAL

ORIGINE : France et Belgique.

 

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 17.09.1990.

UTILISATION : Chien de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I. :   Groupe 9 Chiens d'agrément et de compagnie.

                                             Section 9 Epagneuls nains continentaux.

                                             Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL : Petit épagneul de luxe, de structure normale et harmonieuse, à poil long, à museau modérément long et plus court que le crâne, d'aspect vif, gracieux et cependant robuste, d'allure fière et à la démarche aisée et élégante. Le corps est légèrement plus long que haut.

TETE: Normalement proportionnée au corps et proportionnellement plus légère et plus courte que chez l'épagneul de grande et moyenne taille.

REGION CRANIENNE :

Crâne : Pas trop arrondi ni de profil, ni de face, montrant parfois une légère trace de sillon médian.

Stop : Dépression assez accentuée. Chez les chiens les plus lourds, cette dépression est moindre, mais cependant sensible; chez les chiens plus petits, elle est nettement marquée sans jamais présenter une brusque cassure.

REGION FACIALE :

Truffe : Petite, noire et arrondie, mais légèrement aplatie sur le dessus.

Museau : Plus court que le crâne, il est fin, effilé et pas trop évidé latéralement; il ne peut être retroussé.

Chanfrein : Rectiligne.

Lèvres : Très pigmentées, minces et serrées.

Mâchoires/dents : Denture assez forte, articulé normal bien ajusté.

Langue : La langue ne doit pas être apparente; le fait de dépasser constamment ou de ne pas rester rentrée une fois touchée par le doigt est un défaut.

Yeux : Assez grands, bien ouverts, de la forme d'une amande très large, non proéminents, placés assez bas dans la tête, le coin interne des yeux situé à l'intersection du crâne et du museau. De couleur foncée et très expressifs; la paupière très pigmentée.

Oreilles : D'une tégumentation assez fine mais résistante. Qu'il s'agisse de l'oreille oblique ou de l'oreille tombante, quand on l'examine à la main, le cartilage ne peut se terminer en pointe trop effilée. Les oreilles sont implantées assez en arrière sur la tête, suffisamment distantes l'une de l'autre pour qu'apparaisse la forme légèrement arrondie du crâne.

  • Variété à oreilles tombantes, dite : PHALENE.
  • Variété à oreilles droites, dite : PAPILLON.

L'oreille au repos est implantée haut, sensiblement plus haut que la ligne des yeux, portée pendante et néanmoins assez mobile. Elle est garnie de poils ondés pouvant atteindre une grande longueur, ce qui donne au chien un aspect de joliesse.

L'oreille est attachée haut, la conque bien ouverte et dirigée de côté; le bord interne de la conque forme un angle approchant de 45° avec l'horizontale. En aucun cas, l'oreille ne doit pointer vers le haut, ce qui rappelle l'oreille du Loulou et doit être formellement rejeté. L'intérieur de la conque est garni de poils fins également ondés. Les plus longs dépassant de peu le bord de l'oreille; la face externe, au contraire, est recouverte de poils longs qui forment des franges retombantes dépassant largement les bords de l'oreille.

Le croisement des deux variétés produit souvent des oreilles mi-dressées, à la pointe retombante; cette forme mixte du port des oreilles est un grave défaut.

COU : De longueur moyenne, un peu arqué à la nuque.

 

CORPS :

Ligne du dessus : Ni trop courte, ni trop arquée, ni ensellée, sans cependant pouvoir être plate.

Rein : Solide, légèrement arqué.

Poitrine : Large, assez descendue. Le périmètre de la poitrine, pris entre les deux dernières côtes, doit être sensiblement équivalent à la hauteur au garrot. Les côtes sont bien arquées.

Ventre : Légèrement relevé.

QUEUE : Attachée assez haut, plutôt longue, très frangée, formant un beau panache. Quand le chien est en éveil, elle est portée relevée dans le plan de l'épine dorsale et incurvée, l'extrême pointe pouvant effleurer le dos; jamais elle ne devra s'enrouler ni être posée à plat sur le dos.

MEMBRES : Droits, fermes, assez fins. Le sujet ne doit pas paraître enlevé. Vus de devant et de derrière, les membres sont parallèles.

MEMBRES ANTERIEURS :

Epaule : Bien développée, bien appliquée contre le tronc.

Bras : De même longueur que l'épaule; attaché à l'épaule sous un angle normal; bien appliqué contre le tronc.

Carpe : De profil, il se devine.

MEMBRES POSTERIEURS :

Jarrets : Normalement coudés.

 

PIEDS : Assez longs, dits de "lièvre", reposant d'aplomb sur leurs coussinets. Ongles forts, de préférence noirs, plus clairs chez les sujets à robe brune ou blanche (les ongles blancs chez les sujets blancs ou à pattes blanches ne constituent pas une faute si le sujet est bien pigmenté ailleurs).   Les doigts sont nerveux avec des coussinets résistants, bien garnis entre eux de poils fins dépassant le bout du pied et formant pointe.

 

ALLURE : Allure fière, démarche libre, aisée et élégante.

ROBE

POIL : La fourrure, sans sous-poil, est abondante, brillante, ondée ( ne pas confondre avec bouclée), pas molle, mais plutôt un peu résistante, à reflets soyeux. Le poil est planté à plat ; il est en soi-même assez fin, un peu recourbé par l'onde. L'aspect de la fourrure se rapproche de celui du poil des petits Epagneuls Anglais, mais diffère nettement de celui des Epagneuls Pékinois ; d'autre part, elle ne doit avoir aucune ressemblance avec celle du Loulou. Le poil est court sur la face, le museau, le devant des pattes et le dessous du jarret. De longueur moyenne sur le corps, le poil s'allonge au cou pour former une collerette et un jabot bien ondé descendant sur la poitrine; il forme des franges aux oreilles et à la partie postérieure des antérieurs; à la partie postérieure des cuisses, une ample culotte s'étale en mèches souples. De minces touffes peuvent exister entre les doigts et les dépasser légèrement à condition de ne pas alourdir le pied, mais au contraire de l'affiner en l'allongeant. A titre indicatif, certains chiens en bonne condition de fourrure ont un poil de 7,5 cm au garrot et des franges de 15 cm à la queue.

COULEUR : Toutes les couleurs sont admises sur un fond de robe blanc. Sur le corps et les membres, le blanc doit être dominant par rapport à la couleur. On recherche le blanc en tête prolongé par une liste plus ou moins large. Une marque blanche est admise sur la partie inférieure de la tête, mais le blanc dominant en tête constitue un défaut. Dans tous les cas, les lèvres, les paupières et surtout la truffe doivent être pigmentées.

TAILLE ET POIDS :

Hauteur au garrot : 28 cm environ.

Poids : deux catégories :

  1. Moins de 2,5 kg pour les mâles et les femelles.
  2. De 2,5 kg à 4,5 kilos pour les mâles,

     De 2,5 kg à 5 kilos pour les femelles.

Poids minimum 1,5 kilo.

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien.

  • Crâne plat, en forme de pomme et bombé comme chez les petits Epagneuls anglais.
  • Stop trop ou trop peu accentué.
  • Truffe qui n'est pas noire.
  • Chanfrein busqué ou concave.
  • Lèvres ladrées.
  • Prognathisme supérieur et surtout inférieur.
  • Oeil petit, trop rond; proéminent; de couleur claire, montrant du blanc quand le chien regarde en face.
  • Ladre au bord des paupières.
  • Dos de carpe ou ensellé.
  • Queue enroulée; reposant sur le dos; retombant sur les côtés ( il s'agit de l'os et non pas des franges qui, par leur longueur, retombent par mèches).
  • Membres antérieurs arqués.
  • Poignets noueux.
  • Arrière-main faible.
  • Membres postérieurs qui, vus de derrière, s'écartent de la verticale aux rotules, aux jarrets et aux pieds.
  • L'ergot simple ou double aux postérieurs est indésirable et constitue un défaut de beauté. Son ablation est conseillée.
  • Pieds panards ou cagneux.
  • Ongles qui ne touchent pas le sol.
  • Fourrure pauvre, molle ou soufflée; poil planté droit ou droit lui-même ; poil laineux; sous-poil indiquant le croisement avec le Loulou.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :

  • Chien agressif ou chien peureux.
  • Truffe rose ou tachetée.
  • Prognathisme supérieur ou inférieur excessif au point que les incisives ne se touchent plus.
  • Langue paralysée ou constamment visible.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.    

 

Počet zobrazení

Návštev dnes:
Návštev v mesiaci:
Návštev celkom:0
Dátum od:01.01.1970